LES CONFITURES

LES CONFITURES A INDICE GLYCEMIQUE BAS Les recettes de Al'Origin... une alimentation saine,sportive et idéale pour les diabétiques.

Une table de petit déjeuner n’est tout simplement pas complète sans un joli pot de confiture.
Cependant, dans le cadre d’une alimentation pauvre en glucides, cela peut représenter un défi…
En effet, les confitures, les gelées et les pâtes à tartiner traditionnelles sont généralement chargées de sucres et de glucides que vous essayez d’éviter.

Heureusement, il existe de nombreuses options différentes pour les rendre saines et Ig bas sans oublier le bon goût..!
Le beau temps et ses fruits reviennent sur nos étals et c’est l’occasion idéale d’utiliser vos talents de cuisinière…
Le soleil vous a inspiré pour essayer de nouvelles saveurs fruitées? Alors c’est parti…

Glycémiquez vous bien… LES INDICES GLYCEMIQUES LA DECOUVERTE, LA PRATIQUE, LES RECETTES, LES PETITS DEJEUNERS, LES ENTREES, LES PLATS, LES DESSERTS, TOUTES LES PATES, LA BOUTIQUE, Les Glaces, AVEC AL'ORIGIN

Les Confitures, faites votre choix…

Histoire de la confiture

L’origine des confitures est ancienne. Elles sont apparues en Europe assez tardivement du fait de son principal ingrédient : le sucre. 

La confiture est une confiserie qu’on obtient en général, en faisant réduire et confire certains fruits, et en ajoutant du sucre.
Les conquêtes musulmanes entre le VIIè et le IXè siècle apportent le sucre sur les tables européennes.

L’augmentation des échanges entre les Européens et les contrées productrices permit de diffuser le sucre et les confitures.
Ainsi, les premiers confiseurs apparaissent au XVIIe siècle et commencent à vendre les confitures en tant que douceurs sucrées.

Sous le terme général de “confiture” sont en effet regroupés les :

    • fruits au sirop,
    • les fruits confits,
    • les bonbons,
    • les fruits cuits au sucre.

Le remplacement du sucre de canne par le sucre de betterave au début du XIXè siècle va permettre d’augmenter la production à moindre coût de sucre, et donc, de tous les produits sucrés.

Gelée et Marmelade

La gelée

C’est est une confiture où n’est pas conservée la pulpe des fruits.
Elle doit contenir au moins 35% de fruits et si elle est trop liquide, c’est du sirop.

La marmelade

La marmelade quant à elle est à l’origine une confiture de coing, “marmelo” en portugais.
La confiture de coing médiévale, appelée en français “Cotignac” (nom d’un très joli village du Var…)

Le fruit habituellement utilisé en Grande-Bretagne est la bagarade, originaire de Séville en Espagne.
Le taux en pectine de ce fruit est plus élevé que celui de l’orange.
L’amertume du bigaradier oblige à le consommer en marmelade.
Aujourd’hui, le terme désigne plutôt une confiture à base d’agrumes ou alors une préparation très épaisse dans laquelle les morceaux de fruits ne sont pas totalement pris en gelée : la marmelade peut aussi être faite avec des citrons, des limes, des pamplemousses ou des mandarines.

Δ En France, si le terme est régulièrement associé à tout type de fruits, une directive française datant de 1979 dispose que le terme “marmelade” ne peut s’appliquer qu’à des produits élaborés à partir d’agrumes.

Aujourd’hui, c’est plus une confiture d’agrumes qui doit contenir 20% au moins de fruits.

A découvrir…

Le blog IG bas vous correspond ?
N’hésitez pas à vous informer toujours plus.
Venez nous voir et nous suivre sur les réseaux sociaux …
Encore plus de photos, d’idées repas, d’actualités et surtout de parlotte.
En attendant d’avoir le plaisir de vous y retrouver…
A très vite…LES INDICES GLYCEMIQUES LA DECOUVERTE, LA PRATIQUE, LES RECETTES, LES PETITS DEJEUNERS, LES ENTREES, LES PLATS, LES DESSERTS, TOUTES LES PATES, LA BOUTIQUE Les crèmes et les flans AVEC AL'ORIGIN