LA DECOUVERTE

Dr David Jenkins LA DECOUVERTE DES INDICES GLYCEMIQUES

Dr David Jenkins

Diplômé de l’Université d’Oxford, le Dr David Jenkins est actuellement :
– Professeur aux départements de sciences de la nutrition et de médecine à la faculté de médecine de l’Université de Toronto.
– Médecin membre du personnel à la division endocrinologie et métabolisme.
– Directeur de la nutrition clinique et des risques.
– Centre de modification des facteurs et scientifique à l’Institut du savoir Li Ka Shing de l’Hôpital St. Michael.

Il a siégé à des comités au Canada et aux États-Unis qui ont formulé des lignes directrices nutritionnelles pour le traitement du diabète et des recommandations relatives à l’apport en fibres et en macronutriments (protéines grasses et glucides) pour la population en général (y compris l’apport diététique de référence ou ANC) sous l’articulation. Système DRI États-Unis-Canada (RDA) de la National Academy of Sciences (Washington, DC).

Ses recherches, sa découverte, son concept

Il a dirigé l’équipe qui a défini la découverte des indices glycémiques et exploré le concept sur des aliments. Il a été le premier à démontrer l’étendue des effets métaboliques des fibres solubles visqueuses (présentes dans les fruits, certains haricots, l’orge, d’avoine) sur la réduction du glucose dans le sang et du cholestérol, utiles à la prévention et au traitement du diabète et des maladies cardiaques.
Ses études sur la combinaison de composants alimentaires hypocholestérolémiants (portefeuille alimentaire) ont été reconnues comme créant une alternative alimentaire efficace à la pharmacothérapie (statines) pour les personnes à faible risque.
Dans une étude importante, il a comparé un portefeuille alimentaire avec tous les aliments fournis avec une statine chez les mêmes personnes et a démontré que les effets des deux étaient comparables.

Le portefeuille alimentaire

Le portefeuille alimentaire, sur la base de cette étude et d’autres, y compris une étude majeure réalisée dans l’ensemble du Canada, était la seule approche alimentaire mentionnée dans la mise à jour des lignes directrices de 2004 du programme national américain d’éducation sur le cholestérol (ATP III) et recommandée dans les lignes directrices de la Société canadienne de cardiologie (SCC) pour 2012 et la déclaration de consensus de la European Atherosclerosis Society (2015).
Il a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux en reconnaissance de sa contribution à la recherche en nutrition.
Dr David Jenkins croit en la valeur des régimes à base de plantes et qu’un effort important est nécessaire pour réaliser de grandes études afin de déterminer l’étendue de leurs bienfaits pour la santé.
Il croit également que les régimes alimentaires doivent être durables sur le plan environnemental.

Naissance 19 septembre 1944
Angoulême
Décès 22 août 2010 (à 65 ans)
Annemasse
Nationalité Français
Activités Diététicien, écrivain

Michel Montignac

Après des études de sciences politiques et une spécialisation en sciences humaines, il mène une carrière de cadre supérieur dans l’industrie pharmaceutique, tout d’abord dans les ressources humaines, puis au niveau international en tant que directeur européen.

Au début des années 1980

Il décide d’entreprendre des recherches sur la nutrition, afin de résoudre son problème de poids à partir d’informations scientifiques, en particulier celles concernant les maladies métaboliques, la nutrition et le diabète.
Il est interpellé par des études publiées en 1976, 1977 et 1981 par Crapo, un chercheur en diabétologie de l’université Stanford en Californie .

Crapo

Ces résultats d’études montraient que les glucides n’étaient pas interchangeables.
Ils indiquaient que, pour un contenu en glucide pur identique, l’élévation de
la glycémie après le repas était différente, et même très différente, d’un glucide à l’autre, selon que le glucide soit simple ou complexe.
Crapo croit, ainsi, qu’un régime composé exclusivement de glucides qui induisent une faible glycémie, peut avoir une valeur thérapeutique dans le contrôle de la glycémie du diabétique.
Michel Montignac, qui n’est pas diabétique mais seulement en surcharge pondérale, expérimente ce régime sur lui-même, après avoir remarqué que 85% des diabétiques sont aussi obèses.

Jenkins

Michel Montignac découvre alors qu’un chercheur canadien, Jenkins (qui à fait la découverte des indices glycémiques et de son concept) , a, conjointement aux travaux de Crapo, entrepris de hiérarchiser l’amplitude glycémique de chaque
glucide par rapport à une valeur standard, celle du glucose, à qui la valeur 100 est arbitrairement donnée. Chaque glucide se voit ainsi attribuer son propre index glycémique (IG).
C’est au début des années 1980 que Michel Montignac élabore les prémisses de sa méthode d’amaigrissement. Le concept des index glycémiques (IG) dans
l’amaigrissement, donna lieu à la publication d’ouvrages et d’articles sur le sujet par d’autres auteurs.

En 1986

En 1986, Michel Montignac écrit son premier livre et il crée la maison d’édition Artulen, chez laquelle il publie ses livres :
– Comment maigrir en faisant des repas d’affaires : qui s’adresse particulièrement aux cadres qui mangent souvent au restaurant ; publié à compte d’auteur, ce livre devient un best seller (550000 exemplaires) .
Fin 1987, il publie Je mange donc je maigris, la version grand public de sa méthode ; vendu dans une quarantaine de pays, ce livre atteint 18 millions d’exemplaires, dont plus de six millions en France.
Michel Montignac publie une quinzaine d’ouvrages sur sa méthode, mais aussi sur la santé en général, en rapport notamment avec certains aliments : le vin, l’huile d’olive, le chocolat, etc.
Les publications de Michel Montignac sont diffusées dans 45 pays et traduites en 26 langues.
Tirant parti de ses succès en librairie, Michel Montignac commercialise aussi une gamme de produits nutritionnels.
Michel Montignac est décédé en 2010 des suites d’un cancer de la prostate. Il avait 65 ans. Il laisse derrière lui son épouse, leurs deux enfants, et trois
enfants de son premier mariage .

Sources.

Après avoir lu la découverte des indices glycémiques, vous pensez que cette alimentation vous correspond ?
Vous avez raison , elle correspond à tous…
N’hésitez pas à vous informer toujours plus : notre blog, nos recettes et notre boutique sont à votre disposition…
Venez nous voir et nous suivre sur les réseaux sociaux …
Encore plus de photos, d’idées repas, d’actualités et surtout de parlottes…
En attendant d’avoir le plaisir de vous y retrouver…
A très vite…  LES INDICES GLYCEMIQUES LA DECOUVERTE, LA PRATIQUE, LES PLATS, LA BOUTIQUE AVEC AL'ORIGIN